Que celui (ou celle) qui n’a jamais dit « OK Google » au micro de son smartphone lève le doigt ! La recherche vocale fait désormais partie de notre quotidien : c’est tellement plus simple et intuitif de poser une question à l’oral plutôt que de taper des mots dans une barre de recherche.

Les contenus rédactionnels de votre site web doivent donc être optimisés pour être également repérables par les algorithmes de recherche vocale, devenus des critères SEO indispensables. Mais comment faire ? Voici 3 astuces imparables.

1. Optimisez la recherche vocale avec des mots-clés « de longue traîne »

Quand vous posez une question à votre smartphone, elle n’a pas la même structure que quand vous l’écrivez dans la barre de recherche. Une requête de quelques mots écrits, comme par exemple « restaurant chinois Rennes » peut se transformer en une question orale plus complexe, comme « Où est-ce qu’on peut manger chinois à Rennes ? » ou encore « Quel est le meilleur restaurant asiatique de Rennes ? ».

L’enjeu pour le propriétaire du restaurant chinois sera de placer un maximum de mots-clés et de synonymes dans le contenu du site, afin de proposer le plus de combinaisons possibles pour coller avec ce qu’un internaute est susceptible d’exprimer à l’oral. La « longue traîne » correspond à des suites de plusieurs mots qui couvrent un très large panel d’expressions possibles.

2. Jouez la carte du référencement local pour booster le SEO

Cette astuce, déjà valable pour l’écrit, l’est encore plus à l’oral. Plus de la moitié des internautes ajoutent une indication géographique pour trouver une information. D’autant que la recherche vocale est surtout utilisée lorsqu’on se promène dans la rue et qu’on veut une information pertinente très rapidement.

Le référencement local passe donc par une multiplication des indications sur votre localisation à l’intérieur de vos contenus, mais aussi (et surtout) dans votre fiche Google My Business !

3. Facilitez la tâche à l’assistant vocal avec des réponses très structurées

Une question précise appelle une réponse claire. Tous vos contenus doivent être pensés en ce sens. Privilégiez donc les phrases courtes et donnez les informations principales dans les premières lignes de vos pages : ce sont elles qui seront lues par l’assistant vocal.

Astuce : ajoutez un sommaire avec les différentes étapes ! Cette méthode est particulièrement efficace et bien adaptée pour les fiches d’information, les notices d’entretien, les guides pratiques et les tutos.

Si l’ensemble de vos textes doivent respecter une certaine longueur et une certaine structure pour garantir un bon référencement naturel, pensez bien à écrire des phrases courtes et faciles à comprendre. Vos informations doivent être facilement accessibles.

✍️ Vous souhaitez optimiser les contenus de votre site web pour la recherche vocale ? Notre rédactrice web peut vous aider ! ✍️

Si vous avez aimé cet article, nous vous proposons d’autres contenus sur la rédaction web :

Comment optimiser vos textes pour le SEO (+ checklist à télécharger)

TPE/PME : comment et pourquoi rédiger un livre blanc

Crédit photo : Pixabay