Vous le savez : pour être bien référencé sur le web, il ne suffit pas de proposer des produits de qualité ou un site au graphisme soigné. Il faut respecter les préconisations des algorithmes des moteurs de recherche, notamment en matière d’optimisation des textes pour le référencement naturel. Un site web qualitatif est désormais une condition obligatoire pour viser un bon référencement naturel (SEO).

Les bases de l’optimisation SEO

Pour bien comprendre comment fonctionne le référencement naturel, rappelons tout d’abord comment fonctionne un moteur de recherche comme Google. Bien que le détail des algorithmes soit gardé secret, des bonnes pratiques existent et ont fait leurs preuves.

Elles concernent principalement :

  1. Les mots-clés et les champs sémantiques
  2. La qualité des contenus
  3. L’architecture du site web
  4. Les performances du site web (vitesse de chargement des pages, ergonomie pour les smartphones, etc.)
  5. Le nom de domaine et les URL des pages
  6. La qualité et la densité des liens externes pointant vers le site
  7. La publication régulière de contenus.

Nous vous proposons dans cet article de voir en détail comment bien travailler les mots-clés et la qualité des textes (points 1 et 2). Les points 3 à 6 concernent davantage la partie technique du webdesign. Le dernier point relève du marketing de contenu.

Pour aller plus loin sur ces questions, voici une sélection d’articles qui pourraient vous intéresser :

👉 5 règles pour créer un site web efficace

👉 Le cahier des charges d’un site web

👉 Réaliser un audit SEO de votre site web

Concernant les textes de vos pages web ou de vos articles de blog, le processus est identique : rédiger pour le web implique de respecter les préconisations des algorithmes tout en répondant au besoin des lecteurs.

Pour vous aider, nous avons élaboré cette checklist qui vous permettra de vérifier que vos contenus respectent au maximum ces bonnes pratiques : si oui, alors vos chances d’atteindre rapidement la première page de Google seront multipliées !

Choisir les bons mots-clés pour vos textes

✍️ Privilégier la « longue traine »

Votre objectif de référencement repose sur une liste de mots-clés stratégique, représentatifs de votre activité, de vos produits ou de vos services.

Or, les requêtes des internautes sont de plus en plus spécifiques et de plus en plus longues. On va plus facilement taper « fleuriste bouquet mariage Rennes » dans Google que juste « fleurs » ou « mariage ». Ces requêtes « rares » peuvent représenter jusqu’à 70 % du trafic d’un site !

Par exemple, si vous êtes fleuriste, nous vous conseillons donc de ne pas limiter vos mots-clés à « fleurs », bouquets » ou « plantes » par exemple. Ces mots génériques sont très concurrentiels et ne représentent au final qu’un faible volume de recherche.

Si vous souhaitez positionner efficacement votre site, vous devez réfléchir à la globalité du champ lexical de votre produit et vous mettre à la place de l’internaute. Il s’agit de la « longue traîne » : des expressions-clés plus spécifiques, plus longues et moins concurrentielles.

Exemple : « bouquet de fleurs mariage », « roses rouge Saint Valentin », ou encore « plantes décoration balcon ».

La localisation est de plus en plus importante dans les requêtes : pensez à votre position géographique et à ses variantes dans votre sélection de mots-clés (« Rennes » « rennais », « 35 », « Bretagne », etc.).

✍️ Eviter de sur-optimiser

Une fois les mots-clés choisis, il s’agit de les placer avec soin dans vos contenus. Nous vous conseillons de vous concentrer sur UNE expression-clé (et ses variantes) par page ou article de blog.

Travailler une expression-clé vous permettra de :

  • vous concentrer sur une thématique de façon pertinente et faciliter la compréhension de l’internaute
  • indiquer clairement aux moteurs de recherche de quoi traite votre page

Attention, si vous placez trop souvent vos mots-clés dans vos contenus, vous risquez d’être doublement pénalisé. La lecture sera désagréable et l’internaute quittera votre page, sans compter que l’utilisation abusive de mots-clés (ou « keyword stuffing ») est une pratique bannie par les moteurs de recherche.

Quelle est la bonne fréquence de répétition d’un mot-clé ? Nous vous conseillons d’utiliser au maximum des variantes en jouant sur le champ lexical et de le répéter environ une fois tous les 100 mots. Il faut également les placer à des endroits stratégiques.

Créer un contenu SEO original et de qualité

✍️ Qu’est-ce qu’un contenu original ?

Rédiger de bons textes pour votre site web consiste avant tout à répondre clairement aux besoins de votre cible, grâce à des contenus utiles, efficaces, agréables à lire. Voilà la définition d’un contenu original.

Pour ce faire, vos textes doivent être personnalisés : même si des centaines d’autres fleuristes proposent des bouquets de roses sur leur site web, vous pouvez sortir du lot grâce à votre positionnement spécifique, votre localisation, votre personnalité, votre style.

Le piège à éviter à tout prix est le duplicate content, une pratique interdite qui peut vous coûter cher en termes de référencement naturel. Même si vous trouvez que l’article de blog d’un concurrent est excellent, vous n’avez pas le droit de le plagier. Vous pouvez toutefois vous en inspirer et le personnaliser.

Un contenu original proposera également des sources et des références fiables, reconnues pour leur expertise et pertinentes. Faites bien attention aux sources que vous citez, n’hésitez pas à les vérifier !

✍️ Ecrire pour être lu et référencé

Voici quelques conseils rédactionnels pour vos pages et articles de blog :

  • Soignez le style des titres et les sous-titres (7 à 10 mots, avec vos expressions-clés)
  • Placez les informations essentielles dans 50 premiers mots (les moteurs de recherche accordent davantage d’importance aux premiers mots d’une page)
  • Evitez de répéter les titres d’une page à l’autre
  • Optez pour un style synthétique, sans tournure grammaticale complexe, avec un vocabulaire adapté à votre audience
  • Structurez votre contenu
  • Adoptez un style proche du langage oral afin de rendre la recherche vocale plus simple
  • Travailler la richesse du vocabulaire pour rendre la lecture la plus agréable possible.

N’oubliez pas de télécharger notre checklist pour découvrir en détail des points à travailler pour optimiser vos contenus !