L’étau se resserre avec Google. Le référencement naturel ou SEO devient de moins en moins évident. Les évolutions régulières de son algorithme de référencement rendent les choses plus complexes et moins lisibles. La situation monopolistique de Google n’arrange rien : ils sont les maîtres du référencement et imposent leurs règles sans vergogne.

Bien sûr, personne n’est dupe. Google est une énorme machine, un ogre de plus en plus vorace de pouvoir. C’est la loi du plus fort… 

Ce qui a changé récemment sur Google en matière de référencement naturel

Le robot de Google, censé indexer votre site internet, devient de plus en plus capricieux. Autrefois fort sympathique, ce petit (façon de parler) robot passait de site en site, prenait l’intégralité des pages et des images et les digérait dans sa grosse base de données. On retrouvait rapidement et facilement son site dans les résultats de recherche.

Mais ça c’était avant, et ce temps là est révolu ! Il vous impose désormais un quota d’indexation. En clair, son temps de passage est limité et il va prendre en compte une partie de votre site pour commencer, ensuite il verra bien. Monsieur aurait-il des problèmes gastriques ?

Par conséquent, indexer un site en entier est aujourd’hui beaucoup plus long qu’avant, dans le cas ou le site entier entre dans la base de référencement. Et si la qualité de votre site ne convient pas à Monsieur Google crawl, alors il deviendra encore plus capricieux et vous pénalisera à sa manière. En clair : vous pourrez ne plus voir votre site dans l’index, ou seulement quelques pages.

Aujourd’hui Google considère qu’il a tellement de données à indexer qu’il décide de ne prendre que le meilleur. Attention donc à ceux qui ne respecteront pas les exigences de Monsieur Google. Nous sommes revenus au temps des rois qui aujourd’hui s’écrit plutôt ROI (Return On Invest).

Comment faire du référencement naturel SEO aujourd’hui ?

Voici les 5 points à surveiller de près. Si vous faites tout ça correctement, alors vous (votre site) serez bien noté. Vous devez donc être bien sage et vous plier aux règles… sinon point de (bon) référencement.

 

1️⃣ Publier du contenu rédactionnel de qualité et original

Pour ce premier critère, les choses sont assez simples, enfin quoique. Quand on lit parfois certaines pages de sites web, il y a parfois de quoi se poser des questions… Si vous savez écrire, alors ne vous gênez pas ! Sinon faites appel à des professionnels de la rédaction web. On voit encore beaucoup d’amateurs, ils se verront bientôt définitivement relégués au fin fond des serveurs de bases de données !

 

2️⃣ Intéresser des visiteurs

Ceci dépend bien sur du point précédent. Si vous avez bien fait le job de rédaction, alors ce deuxième critère devrait être sans objet. Mais si vous ne parvenez pas à répondre à ce 2ème critère, alors retour à la case départ.

Ecrire oui mais pour qui ? Le parcours client est une notion à connaitre pour savoir ce qu’il faut écrire et comment il faut le présenter. Les visiteurs sont en attente de quelque chose, ils ont un besoin, à vous d’apporter les mots justes.

Google va vite détecter si vos visiteurs sont intéressés par vos contenus. En effet, le temps passé sur une page et l’enchainement des pages dans un site donnent de précieuses informations à notre seigneur tout puissant. Google nous fournit un outil gratuit (Analytics) qui donne plein d’informations, mais celles-ci intéressent en premier notre cher bienfaiteur.

Bref, faites entrer le loup dans la bergerie et les moutons seront bien gardés… ou seront mangés tout crus. Choisissez l’option qui vous convient le mieux !

 

3️⃣ Surveiller la search console

La search console (encore un outil gratuit Google) vous permet de voir si tout se passe bien côté Google. Cette interface vous fournit des informations sur les pages indexées, celles qui ne le sont pas et pourquoi. L’interface donne également des données sur le trafic des pages affichées avec des mots clés.

 

4️⃣ Être mobile ready

Plus besoin j’espère de préciser de quoi il s’agit, étant donné que tout le monde devient addict au smartphone (j’en suis un les gars) ! La mobilité est sans aucun doute une excellente chose surtout avec les moyens de communication qui nous permettent de pouvoir être dérangé à toute heure même jusqu’au bout du monde. Ce fil à la patte est devenu notre ‘précieux’ indispensable, aussi bien pour surfer sur les réseaux sociaux, consulter les comptes bancaires que faire des achats en ligne.

Par conséquent, c’est aussi l’avis de Monsieur G, qui base désormais son algo sur la lecture sur mobile. La conséquence c’est d’avoir à tester votre site web non plus sur un écran d’ordi mais sur votre mobile. Et si la lecture n’est pas optimisée ? Alors pan pan cul cul ! Faut-il vous faire un dessin ?

 

5️⃣ Accélérer vos pages

Le mieux est de lire l’article dédié à ce sujet : 3 astuces pour accélérer la vitesse de votre site web

En conclusion

Est-ce bien ou non que les choses deviennent plus difficile dans le référencement naturel sur Google ?

Une chose est sûre : Google est encore incontournable, donc on fait avec.
Le fait que le robot de crawl devienne plus exigeant va sans doute permettre aux sites web de monter en qualité pour répondre aux besoins et exigences des visiteurs, c’est-à-dire vous et moi. L’amateurisme dans ce domaine sera de moins en moins pratique courante… à la bonne heure !